Le Forum, la pêche à la carpe et autres.
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
                          Bienvenue sur le forum Emotioncarpe                   
 
 
 

Partagez | 
 

 les articles et récits émotioncarpe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
francky45
Admin
Admin


Nombre de messages : 15993
Age : 41
Localisation : loiret ( 45 )
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: les articles et récits émotioncarpe   Jeu 9 Avr - 0:18

Ici sera poster tous les récits des membres qui participeront à lintersite 2009.
Date de l'ouverture le 10 avril cheers.


Dernière édition par francky45 le Mar 14 Avr - 20:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/emotioncarpe
francky45
Admin
Admin


Nombre de messages : 15993
Age : 41
Localisation : loiret ( 45 )
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: les articles et récits émotioncarpe   Mar 14 Avr - 0:51

3 jours et 3 nuits dans le nord






Nous sommes vendredi 10 avril, il est 4h00 du matin, nous partons nico, mon père et moi pêcher une balastière fédéral dans le département de l’aisne.
Nous arrivons vers 8h00 et retrouvons notre ami jm qui vient lui aussi nous rejoindre sur place, qui lui habite à 10min du plan d’eau.
nous admirons cette balastière avec un trés beau temps, le soleil et le vent tourne en notre faveur.




Nous installons notre campement et décidons de pêcher les hauts fonds et les cassures, nous employons plusieurs appâts différents : bouillettes maison ou du commerce et des graines.
Le vent est sud ouest et face à notre poste, ce qui est favorable pour nous.
La journée ce passe rapidement avec aucun départ pour le moment, nous avons 4 batteries de tendus pour la nuit .
jm participe à la première nuit avec nous, pour passer de bon moments depuis notre dernière rencontre.








La nuit passe et nous voilà samedi matin, jm nous fait une prise dans la matinée à la bouillette, une belle mirroir de 11.8kg, voila la première carpe de sortie ce qui nous mes en confiance.
La séssion devient prométeuse.

JM avec sa carpe de 11.8kg




La journée passe, le midi petit repas avec apéro comme d’habitude et une sieste par la suite, elle est pas belle la vie.

nico sert l'apéro





Le bon café:



Même le chien il picole, un peu comme le maitre. Laughing




Dans l'aprés midi, une touche à retour sur les cannes de nico ce produit, mais pas de chance pour nico, une belle brème est venue le perturber .





Le soir arrive, le vent tourne à l’est, nous retendons nos lignes pour la nuit en espérant décapoter, mais la nuit restera aussi calme que la première, aucune activité ce fait entendre incroyable, mais dur dur.




Vu le nombre de départ, j'ai eu le temps de barouder pour faire quelques photos de la faune et la flore dans ce département et pour l'intersite 2009.
Le plaisir des yeux Wink .

le cygne:













Dimanche matin, nous sommes toujours tous les trois sans prises, nous discutons et le vent tourne au nord ouest, au vu des résultats, je décide de changer de poste pour les dernières 24h.


Déménagement rapide!!!




Un poste que j’ai déjà exploiter les années précédentes et qui m’ont apporter de bon résultats, de plus le vent qui à tourner est favorable pour ce poste.
Je déplace le minimun de matériels, juste le nécéssaire pour passer la jounée et la dernière nuit, dernière ligne droite.

mon nouveau poste:







Il est 10h00, je tends mes lignes en les plaçants autour de l‘île dans les branches surmergées, encore une fois la journée passe et toujours rien, ni pour moi, ni pour nico et ni pour mon père.
La nuit approche , le vent tombe est toujours pas d’activité, le moral des troupes commence à en prendre un coup, mais la pêche reste imcompréhensif, et l'espoir ce fait mince.

Le coup du soir:




Nous voilà lundi matin, je me réveil, pas un bip, il est 6h30 je pars voir mon père et nico sur leurs postes et rien non plus pour eux, ils ont tout les deux aussi bien dormi que moi malheureusement, la fin est proche, heureusement que samedi matin jm sauve l'honneur car plus rien se fera par la suite.

Le matin à 7h00




Nous repartons vers 8h30 tous les trois capots sans aucune carpe, mais ont dit toujours que les séssions difficiles renforcent le moral, vivement la prochaine avec plus de poissons .


FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/emotioncarpe
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les articles et récits émotioncarpe   Sam 18 Avr - 16:54

Sans lunettes.....c'est la mouise


Une fois la journée de vendredi terminée, je prends le chemin de la maison pour charger la voiture. Mon temps de pêche s’étant singulièrement amoindri depuis le début de l’année, j’ai fait en sorte de mettre un peu plus de chances de mon coté en larguant quelques graines les deux jours précédents. Voici un petit aperçu que ce que j’ai privilégié !







Une fois sur place, j’installe les cannes et j’envoie aussi quelques pelletées par dessus bord. La canne isolée pêchera juste devant une petite roselière, à cet endroit arrive le seul ru qui vient alimenter le plan d’eau. Au passage je me rends compte d’un oubli de taille No , les lunettes sont restées à la maison. Pour refaire les montages et regarder si les photos sont bonnes, pas tiptop. Reste plus qu’à serrer les fesses et prier de ne pas se retrouver avec une perruque monumentale cette nuit.





Le reste étant positionné devant moi, sur une pointe juste devant laquelle passeront j’espère quelques poissons. Deux montages sont déposés en bordure de chaque coté et le dernier assez loin au milieu de nulle part. Du grand n’importe quoi Rolling Eyes

Un peu plus tard en soirée, je discute tranquillement avec le berger du coin parti à la recherche de ses vaches et la canne isolée se met à couiner. Non de Zeus, ça treuille mais la joie est de courte durée. Décrochage !! Après examen de l’hameçon, c’est bien de tout autre chose qu’il s’agit !



Plus rien ne se passera en soirée ni en début de nuit, c’est le calme plat. Pas de sauts, rien. Je me dis que ma chance est peut être passée.
Le même détecteur me sort subitement d’un profond sommeil. Après quelques minutes la voilà maintenant sur le tapis. Pas bien grosse et je la mets de coté pour demain. Les photos tout seul c’est déjà compliqué mais alors quand on y voit rien. Pour tout dire, je ne suis même pas foutu de lire l’heure qui s’affiche sur mon portable.
Le jour est maintenant levé depuis peu, je suis encore allongé et sur la pointe ça démarre. Le temps de s’extirper du duvet et de mettre ses pompes. Y’a pas le feu au lac, devant c’est l’autoroute et je la ramène tout en douceur. Je suis aux anges, pour ce plan d’eau c’est un joli poisson




Un petit café plus tard, me voilà en quête de quelques images






Il est temps de tirer le portrait de la petite noctambule et de lui rendre sa liberté

La famille m’attend pour midi, on plie les gaules. A la prochaine les filles
Revenir en haut Aller en bas
francky45
Admin
Admin


Nombre de messages : 15993
Age : 41
Localisation : loiret ( 45 )
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: les articles et récits émotioncarpe   Lun 20 Avr - 21:32

Quelques photos de notre week end de pêche dans le loiret
Par francky













Nous décidons de pêcher un plan d'eau fédéral dans le loiret de samedi à dimanche, histoire de pouvoir essayer de faire une carpe.

Nous amorçons le poste, du mercredi au vendredi pour appâter le poisson et pour avoir une petite longueur d'avance.

Nous arrivons samedi il est 7h00 du matin sur ce jolie plan d'eau trés sauvage et installons notre campement.









Une fois les cannes tendu et le campement installé nous déjeunons en admiration de ce lieux magnifique et surtout sauvage.

Le petit déjeuner du matin




Nous voila déja au déjeuner et nos femmes sont venus nous rejoindre pour le casse croute et profiter du soleil pour être avec nous au bord de l'eau.

Nos deux femmes




Ma fille était également avec nous





La troupe partie, nous revoila tous les deux face à notre pêche dans l'espoir de sortir au moins une carpe avant demain, mais le soir arrive et toujours rien.
Il est tant de prendre quelques photos





Le vent change de sens avant la nuit, amenant de la pluie qui elle tombera toute la nuit jusqu'au petit matin sans intéruption.
Le lendemain matin dimanche nous voila encore une fois capot durdur le début saison !!! .

La pluie est bien tombée :







Nous arrivons à terme de notre séssion, résultat encore capot le chat noir s'abat sur nous, mais le sourir et la persévérance est toujours là.
Affaire à suivre!!!
francky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/emotioncarpe
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les articles et récits émotioncarpe   Jeu 23 Avr - 19:02

Pas de récit cette fois mais je vous montre deux photos qui me semblent assez bien.
C'était aujourd'hui en maraude au bord de l'eau



Revenir en haut Aller en bas
rems8383
Membre Actif
Membre Actif


Nombre de messages : 729
Age : 27
Localisation : hyeres, var
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: les articles et récit emotioncarpe   Mer 29 Avr - 12:09

On ne change pas une équipe qui gagne ...


Pour cette troisième session de l’année d’une semaine, et après deux bonnes tôles en janvier dans l’Hérault et en mars à Cassien , nous voila donc parti cette fois ci direction le lac de Castelnau Lassouts-Lous, plus communément appelé Cabanac.



Nous serons quatre à vivre au rythme de la nature durant la semaine, 2 équipes de 2 plus exactement. Jérôme et Nico d’un coté, et les inséparables que sont Quentin et moi de l’autre !




Dans nos bagages, le strict minimum car les 50 kilos de graines chacun prennent de la place ! Comme appât, les bouillettes Fanatic Baits sont belles et bien présentes également.

C’est ainsi que vendredi soir, ou plutôt samedi matin à 1h00 que l’on se retrouve tous à hauteur d’Arles sur une aire d’autoroute pour terminer les quelques 200 km qui nous sépare de ce magnifique barrage.
Mais l’arrivée est plus compliquée que prévu, en effet sous un épais brouillard, un des roulements de la Remorque de Jérôme lâche… les 30 derniers km se feront à une moyenne de 25 km/h !

Il doit être environ 10h quand nous voguons enfin sur les eaux mythiques et sombres du lac, en crue depuis les derniers jours. De plus, les nouvelles ne sont pas bien alléchantes, le Lac est sur OFF et l’eau ne dépasse pas les 11 °C ! ON CRAINT DEGUN sera notre devise !



Les premières glissent sur l’eau révèlent des paysages plus que magnifiques, l’envi de déposer les lignes doit pourtant se faire attendre car c’est seulement au bout d’une heure de navigation que nous attendrons le poste souhaité. Pour ces premiers jours nous nous installerons sur le secteur des Alauzets




L’installation du campement ne se fait pas attendre et après un bon cascroute, il ne reste plus qu’à déplier les cannes ! Mais la fatigue du voyage commence à se faire sentir, pour cette première soirée les cannes seront donc placées « à l’arrache » ! A 18h, malgré que la nuit ne montre toujours pas le bout de son nez, plus un signe de vie n’est visible sur le campement jusqu’au lendemain 9h.

Au petit réveil, aucun bip, aucun signe d’activité nous a alerté ( le sommeil à du être bien profond je pense ) ! Nous décidons de prendre des nouvelles des collègues qui sont quelques virages plus hauts vers le barrage. Bilan 3 départs, deux poissons… entre 3 et 6 kilos ! Certes ces premiers poissons sont de petits calibres mais montre bien qu’ils s’alimentent malgré les températures relativement froides.



C’est donc après un petit déjeuné relativement bref que nous commençons à sonder le poste de fond en comble. Mais la pèche à Cabanac ne semble pas bien compliquée car mis à part les bordures ( extrêmes bordures dirais-je plutôt ) rien n’est convainquant. Le lit de la rivière ce trouve 20m devant nous, et plonge à 23m de profondeur.
Pour le moment, la moitié des cannes sera eschée avec des billes, et les autres à la graines ( maïs, cacahuètes, tiger ) afin de voir si le poisson à une préférence.

C’est donc le dimanche soir que la session commence véritablement. Voici les premiers clichés du poste.




Lundi matin, les 8 delkim n’auront pas émis le moindre bip, mis à part les nombreux objets flottants non identifiés dus à la crue précédente. La pluie est de nouveau présente depuis tôt dans la nuit, et le bruit de la foudre à travers les gorges était impressionnant.
Seul la victoire Marseillaise face à Lorient me remonte le moral !



Les deux tourtereaux placés plus haut auront subi une nouvelle casse dans la nuit sur un poisson de plus joli calibre.
La journée sera calme et pluvieuse jusqu'en en fin d'après midi. Dans l’après midi, il est temps de remonter sur le secteur de Cabanac pour amener la remorque chez un garagiste afin que l’on puisse repartir le samedi qui arrive. C’est après un petit tour chez Maurice ( petit bar du coin ou l’on peut prendre sa douche et se désaltérer, du moins plutôt picoler ) que l’on rentre sur le poste.
Pour le reste de la semaine, nous serons coupés du monde, le fusible du chargeur de téléphone ayant grillé…

Après une nuit une nouvelle fois calme, à 5h00 du matin avec Quentin nous changeons de poste pour nous rendre sur le secteur de Malavals, milieu du lac environ pour y terminer la semaine. Le poste semble bien plus propice à d’éventuelles déroules, les spots en bordures étant en abondances.



Jérôme et Nico se posteront cette fois ci 300m plus bas sur une jolie pointe malgré la capture de 3 poissons sur le matin entre 4 et 13 kilos. ( à noter que c’est les seuls à enregistrer autant de départs sur le lac )



En milieu d’après midi, le bleu du ciel commence à se faire apprécier. La nuit tombe doucement et durant celle-ci, des signes d’activités sont bien présents et quelques « thons » se font entendre, nous sommes confiant, mais une nouvelle fois, nous ne ferons rien !

Déjà 4 jours de pèche et aucun poisson pour nous, nous commençons à nous poser des questions sur notre approche.

Where is the bouton ON ?


Nous partons à la recherche d’autres spots, quitte à laisser 50m de nylon dans la bobine du moulinet ! Mercredi ressemble au jour précédent mais malgré une baisse de morale visible sur le visage de la Team Saint Cassien ( TSC ) ou Trop Souvent Capot si vous préféré, nous y croyons encore !
Les collègues auront la chance de prendre un gardon d’au moins un kilo, procurant un départ digne des plus belles communes du lac.
La nuit de mercredi à jeudi est toujours marquée par une activité relativement encouragente et à 2h30 du matin, un delkim à Quentin émet une série de bip sur la canne placée avec un cassant à environ 450 m du poste. Après un combat en bateau, c’est belle et bien une commune qui finit dans l’épuisette. 13kilos 200 pour ce premier poisson qui s’est laissé séduire par 2 Tiger Nuts décollées du fond.
Quentin sauve une nouvelle fois les meubles.
Au petit matin, c’est parti pour une séance photo !




La journée de jeudi sera particulièrement chaude, l’eau atteignant plus de 14°C en bordure en fin de journée ! C’est après une petite douche bien mérité chez Maurice que l’on retend les lignes pour cette dernière nuit, car en effet la météo du samedi prévoit quelques gouttes.
Pour cette dernière soirée, nous mangeons tous ensembles sur le poste ou Nico et Djé sont installés. Les centrales sont sur la table, les Kro et le Ricard aussi ! « A mon Capot » !

Les Dalton sont au rendez vous !


Il est 22h, et quelques verres déjà engloutis, quand ma centrale s’emballe, et ne s’arrête décidément pas… Merde ! Pour une fois je quitte le poste une soirée pour être avec les potes qu’une belle se laisse séduire sur une Pop up surmonté d’un grain de mais… Le Thermique sera mis à rude épreuve pour rejoindre le poste, en arrivant, le swinger est au ras de la canne et mon delkim émet encore quelques bip ! Je ferre, le poisson est toujours la, mais à peine un pied dans le bateau… c’est la décroche ! Un sentiment de dégout m’envahi, un cri venu du plus profond de ma gorge retentit sur le lac, laissant couler également une petite larme ! La canne sera placée exactement au même endroit, nous terminons notre repas ou nous l’avions commencé. A 0h30 nous rentrons Quentin ne digérant pas les quelques canons pris durant cette soirée ( TSC = Trop Sous à Cabanac ! )
A 2h30 Quentin déroule à nouveau mais reste cloué à son bedchair. Je prends donc contact et part en bateau. Au bout de 15min, le poisson se tanque… La LOOSE !

Amis du soir, bonsoir


Le lendemain matin, le vent d’Est est soutenu, les troncs d’arbres se mêlent dans nos cannes. A 10h je retire les cannes définitivement, une nouvelle fois capot. A 18h00 nous récupérons la remorque, chargeons les affaires, et rentrons tranquillement à la maison.

A 22h00 nous sommes à Montpellier pour un petit Macdo ou la rigolade est une nouvelle fois plus que présente.
Sur les coups de 2h00 du matin nous arrivons chacun chez soi. Le déchargement du matoss est vite exécuté, la douche bien appréciée, et le sommeil vite retrouvé !



On retiendra de ce périple la découverte d’un nouveau barrage, qui nous ré accueillera surement l’année prochaine mais à une période différente. Les bons moments au bord de l’eau étaient encore une fois présents malgré des baisses de morales à certains moments.

A bientôt pour de nouvelles aventures Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tr4xx83.skyblog.com
francky45
Admin
Admin


Nombre de messages : 15993
Age : 41
Localisation : loiret ( 45 )
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: les articles et récits émotioncarpe   Ven 1 Mai - 14:17

Une séssion mémorable

les noix tigrées ont encore frappées



Nous partons lundi matin mon père et moi le 27 avril à 5h00, en direction de l'aisne dans une balastière fédéral passer 3 jours et 3 nuits.
La route est longue, mais bien dégagée, nous arrivons vers 8h30 du matin et pas un chat.
Notre choix du poste est multiples et choisissons un poste dans le fond avec des arbres dans l'eau avec pas mal d'ostacles.

Nous fesons les voyages du camion au poste et installons notre campement.








il est maintenant 11h, la campement monté, les cannes à l'eau, mon pére décide d'aller chercher du pain pour midi et moi faire une sieste.
mon père parti, j'ouvre le duvet et me déchausse tranquillement quand soudain, un départ surgit sur mes cannes.
Je prend le contact rapidement et un combat de guerrier démarre, la carpe se bagare en force, l' adrenaline monte car sa devient trés lourd.
Tous seul j'arrive à me débrouiller et à l'épuiser car le poste est rempli d'obstacles au loin, mais aussi au bord.
Je vis la carpe, une commune sauvage magnifique, je suis trop content mon premier poisson de l'année.


Carpe commune de 16kg





Mon père revient avec son pain, je venais de la mettre sur le tapis.
Il me dit déjà!!!
je lui dit oui une belle commune!!!
La séssion peut pas mieux démarer.
nous prenons les photos quand l'autre canne situé juste à coté démarre mais au contact plus rien, l'émérillon du bas de ligne cassé.

Nous passons à table avec déja de la joie pour moi et par la suite une siéste pour récupérer de la nuit et de la route.
Mais encore une fois un départ surgit à 15h30, mais cette fois l'ameçon n'a pas tenue le choc. scratch

Le soir arrive et avant la nuit à 19h30 un autre départ, mon père choppe la canne et combat le poisson.
10min plus tard il sort une carpe mirroir de 10.1kg.


Carpe miroir 10.1kg



La nuit arrive, et nous avions déjà tous les deux décapotés, l'éssentiel et le plus dur est fait.
Les cannes sont retendus nickel pour la nuit, aprés le repas nous partons nous coucher il est 23h.

Minuit arrive, et d'un coup bipbip biiiiiiiiip sur une de mes cannes, je prend rapidement la canne pour bloquer le poisson, j'arrive difficilement à la sortir des obstacles, mais avec détermination je la sort et la ramène sur 30 à 40 mètres.

D'un coup, la carpe se bloque au millieu et j'arrive plus la ramener, il me reste plus que le bateau, je monte rapidement dedans est part à sa rencontre.
La pluie arrive au même moment et trés forte, j'arrive au dessus d'elle et essai de la monter en surface, je vois pleins d'herbes et une carpe énorme.
Le combat se renchaîne de nouveau, mais aprés 10 min, une mirroir large et épaisse se montre dans mon épuisette.
Je reviens au bord, mon père vois la carpe, il me dit la vache, le monstre.!!!
Ont la pése verdict...... 20.3kg, je suis aux anges.

Je repose la canne au même endroit est à 4h du mat. départ, je refais une carpe de 9.4kg

carpe mirroir de 9.4kg



Le lendemain matin mardi, nous sortons la mémère du sac de conservation pour la prendre en photo.
je suis heureux de cette prise, pour moi la séssion est déjà faite !!!

carpe de 20.3kg







Il est 11h, est mon pére va chercher le pain et encore une fois un départ ce fait pendant son absence, mais ça sera beaucoup moins gros, une mirroir de 6kg.
Aprés manger, 13h30 départ est une décroche 16h départ ameçon ouvert et enfin 19h30 aprés quelques changements avec les montages, mon pére sort une carpe mirroir de 11.4kg.






carpe de 11.4kg



La nuit arrive, nous nous préparons pour les départs de cette nuit, les montages changer et sont replacés.
Mais la nuit fut trés calme, aucun départ n'aura lieux.


Le lendemain matin mercredi 29 avril à 6h30 départ sur la même canne, je prend contact et la raméne vers le bord, elle est à 20m quand une autre démarre elle aussi, mon pére prend rapidement l'autre.
Nous voilà tous deux entrain de combattre un poisson, je sort la mienne et lui sort aussi la sienne un doublé.
Pour moi une carpe mirroir de 8.2kg et pour lui une commune de 9.7kg.







La journée passe, nous refesons 2 départs dans la journée mais que des petites, mais agréable quand même.











La derniére nuit arrive, le soir aucune touche, bizarre en rapport au deux soirs précédents.
Les cannes de mon pére qui sont tendus depuis lundi, n'ont faites aucun départs, elles sont placées sur des hauts fonds poutant intéréssants, mais la dernière nuit va payer.
IL est 22h30, et d'un coup biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip surpris, mon pére prend le contact, un poisson trés puissant impossible de le ramener au bord, elle se cale dans les herbiers.
Nous prenons le bateau à deux, et là surprise elle nous treuille tous les deux à une vitesse incroyable, au bout de 20min elle nous raméne vers le bord d'une autre berge et se cale encore une fois, je dit à mon pére décolle la pas toute suite, il faut regagner le bord avant pour arriver à la contrer.
Nous regagnons le bord, je m'accrohe aux branches en tenant le bateau et lui la décolle de nouveau.
Le combat reprend de plus belle, mais fini pas succomber encore une grosse mirroir.
Nous revenons au poste et mon pére vient lui aussi de faire un sacré poisson.
Verdict une mirroir de 19.3kg cheers.

Dans la nuit je fais deux autres départs, mais deux décroches pas chance.



carpe de 19.3kg



Mon pére est heureux!!!





Nous sommes jeudi matin, il reste plus que quelques heures à pêcher, 6h30 départ sur mes cannes, je prend contact, confiant du faite que les ameçons sont cette fois çi plus solides, je sort la carpe sans problème une 8.7 kg mirroir.

Je dit à mon pére je retourne la reposer, 1h aprés redépart je sens que les carpes sont ce matin en pleines activités, je sort encore une mirroir de 9.2kg.



Je retourne la remettre, il est 8h30 je veut faire craquer le blank Wink .
10h départ à nouveau et une 8 kg mirroir.

Elles sont folles ce matin, les tentes sont pliées, il reste plus que deux ou trois choses, je décide encore de la déposer car c'est toujours cette canne qui décolle.
nous fesons les voyages chacun notre tour avec le matos, nous remonttons les cannes au fur et à mesure, il me reste plus que deux cannes.
BIIIIIIIIPPPPPPP
Je férre, prend contact, je la dégage des obstacles, elle va en pleine eau et se cale dans les herbiers.
Obliger de prendre le bateau, j'arrive dessus la décolle et la, je vois encore de l'herbe et un poisson énorme.
le combat fut trés violent, mais j'ai eu le dernier mot et le dernier poisson de notre séssion.
Je reviens à port et la, encore une grosse mémère, nous la pesons et verdict 20.2kg
C'est une séssion de folie et inoubliable.

Carpe de 8kg



Carpe de 9.2kg









carpe mirroir de 20.2kg






Notre séssion ce fini en beauté par ce jolie poisson, une séssion qui restera graver dans notre mémoire.
Nous fesons 25 départs pour 15 carpes à l'arrivée.





Le départ



Moralité : laisse ton père aller chercher le pain, départ tu feras en vain.....

fin


francky45
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/emotioncarpe
dricks
Membre Actif
Membre Actif


Nombre de messages : 1269
Age : 36
Localisation : orleans
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: les articles et récits émotioncarpe   Ven 1 Mai - 15:40

tres belle session ca !!! et le plan d eau a l air magnifique encore bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dricks
Membre Actif
Membre Actif


Nombre de messages : 1269
Age : 36
Localisation : orleans
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: les articles et récits émotioncarpe   Ven 1 Mai - 15:42

lamarque des hamecon ouvert? pour pas ce faire avoir!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francky45
Admin
Admin


Nombre de messages : 15993
Age : 41
Localisation : loiret ( 45 )
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: les articles et récits émotioncarpe   Ven 1 Mai - 22:07

Je te répond par mp. Wink

_________________
tiger baits...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/emotioncarpe
francky45
Admin
Admin


Nombre de messages : 15993
Age : 41
Localisation : loiret ( 45 )
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: les articles et récits émotioncarpe   Dim 10 Mai - 20:34

Séssion mémorable acte 2

Séssion du 4 au 8 mai



Aprés notre séssion mémorable de la semaine dernière avec mon pére, nous repartons nico et moi pour essayer de refaire quelques poissons et pourquoi pas des belles mémères.
Nous partons lundi matin à 4h30 tranquillou et arrivons sur place vers 8h30 sur la balastière.
Une équipe holandaise était sur un poste sur une presqu'île du coup nous allons vers eux, pour discuter et avoir des renseignements.
ils sont là depuis une journée et une nuit et aucune touche !!!


Aprés plusieurs minutes nous repartons nous installer sur le poste de la semaine dernière, nickel personne ne pêche!!!
Nico impatient, nous déchargons le matériel nécessaire et installons rapidement la batterie de nico qui sera à la place de la mienne de la semaine dernière.
Il est 10h30 le campement est installé et l'attente de la première touche se fait attendre.

nico concentré



Le temps passe vite, 12h00 déja et nous voila en train de manger, pour ensuite faire une sieste pour récupérer de la route et du manque de sommeil.
Il est 16h, quand enfin le son du détecteur se met à chanter bipbiiiiiiiiiiip, nico saute sur la canne et arrive sans forçer à sortir la carpe des obstacles, je l'épuise et verdict une petite carpe commune de 5kg.





Nous retendons la ligne, et jusqu'au soir plus aucune touche se fera, sauf plusieurs touches de brèmes et une tanche qui viendront nous occuper un bon moment de la journée.
Une chose que la semaine derniére ne c'est pas produit, la nuit arrive et bilan de cette première journée 6 brémes, une tanche, et une petite carpe de 5kg.








La premiére nuit


La nuit est présente, nous sommes dans notre bed chair en train de dormir et à minuit bip biiiiiiiiiip, je saute sur la canne, mais à peine pris la canne en main la carpe se décroche.
Nous retendons cette ligne au même endroit et repartons nous coucher, il est 4h00 et une touche bizzare se produit, une touche à retour et en translation comme les brémes, nico se léve et mouline pour retendre la ligne mais en vain, il mouline un bon moment et en faite la carpe revenait sur notre bordure et au moment du contact, elle était à 10m du bord, mais surprise un combat de surface se fera et là, nous aperçevons une belle commune, aprés un beau combat nico sort une trés belle commune de 14.2 kg trop cool.

nico 14.2kg commune







La journée de mardi

Le jour se lève, une nouvelle journée démarre, aprés ces 3 départs et les deux carpes de prises, la confiance en nous et l'espoir de refaire des départs est là, sauf que cette journée a été trés longue et sans départ, ce qui nous met le doute pour notre deuxiéme nuit.
Plusieurs carpistes viennent s'installer, avec nico nous voyons 7 batteries de tendus en plus des deux notres, mais bon rien de bien méchant.

La deuxième nuit
La nuit arrive nous replaçons tous les montages nickel est partons nous coucher.
Mais à 4h00 du mat. sa me gratouille et me chatouille et oui en effet, une surprise pour moi, du monde était venus partarger mon bed chair et mon duvet, la misère!!!.

Les fourmies attaquent







la nuit est passée, nous avons eut aucun départ et nous voila déjà mercredi.

La journée de mercredi

le jour ce léve et le doute s'installe, aprés une nuit de galére avec les fourmies, nous décidons de continuer encore une journée et une nuit.
Car maintenant ça fait 24h sans touche, mais l'espoir est toujours là.
nous voila 12h et toujours rien, nous attaquons le repas du midi et arrivé au café, il est 13h30 bip biiiiiiiip, je saute sur la canne et combat le poisson, aprés quelques minutes je réussit à mettre au sec une jolie mirroir de 14.5 kg, trop content.


Mais aprés l'avoir remise à l'eau, un autre départ se fait, nico se bagarre avec la carpe qui est trés méchante, le combat se fera plus longtemps que la premiére et avec en plus les herbiers la tache se rend plus difficile.
Mais au bout de quelques minutes la carpe nous fait signe de quelques faiblesse et arrivons à la sortir, une autre mirroir encore plus grosse, nous la pesons et là 17.1 kg pour nico.
Nous sortons deux beaux poissons en 30 min super cheers !!!

francky 14.5 kg











Nico et sa carpe de 17.1 kg





Aprés ce bonheur partargé, nous revoila en pleine confiance, l'aprés midi démarre en fanfare, mais cette journée ce terminera qu'avec ces deux belle carpes, qui pour nous nous suffisent emplement.







La troisiéme nuit

Le temps change, la nuit est trés claire, la lune éclaire le plan d'eau qui nous fait penser que demain sera une belle journée ensoleilée, d'ailleurs ce seras le cas.
Nous partons nous coucher, jusqu'à minuit où là un départ se fait, je sort vite et prend la canne rapidement, je combat et sort une petite carpe miroir de 5.7 kg, le seul départ de cette nuit.





La journée de jeudi


Le jour ce léve, il est 7h30 biiiiiiiiiiip nico prend la canne et la carpe lui fait encore un combat de titan, aprés quelques minutes nous arrivons à la sortir, et encore une magnifique mirroir de 15.6kg, nico est heureux.

Nico 15.6 kg mirroir









Aprés ce poisson magnifique, la journée s'annonce trés belle, la température monte et pour une fois, nous pourrons quitter les pulls et les blousons.
Les détecteurs des autres carpistes se font muet et apparament une carpe de prise sur toutes les batteries sur ces plusieurs jours, nous nous en sortont pas trop mal.






Apparament la journée commençe bien aussi pour le cygne... et oui le cygne qui couvait la semaine derniére, les petits viennent de nager pour la premiére fois, trop mimi les bébés !!!







il est maintenant 10h00 du matin et un autre départ surgit, je ferre et combat le poisson, je la sort des obstacles et cherche à plusieurs reprises à ce bloquer dans les herbiers, mais au bout de quelques minutes j'arrive à la sortir, encore une mirroir, on la pèse une belle carpe de 10.2 kg.

francky 10.2 kg






aprés ce poisson, la journée restera sans autre touche, le soleil était bien là, ce qui a déclanché la fraie des carpes, les carpes n'avaient plus la tête à ce nourrir.



La dernière nuit

La nuit fut trés calme, aucun départ c'est fait, la fraie c'est amplifié , le spectacle était magnifique, ont avaient autant de plaisir à les regarder faire, qu'à les pêcher.
Il était tant pour nous de partir et de laisser ses dames tranquillement frayer.
Notre pêche était faite et pour moi ces deux semaines de vacances auront été fabuleuses.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/emotioncarpe
francky45
Admin
Admin


Nombre de messages : 15993
Age : 41
Localisation : loiret ( 45 )
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: les articles et récits émotioncarpe   Lun 8 Juin - 13:14

Merçi à tous les partipants qui ont participés, le but était de participé et de pouvoir lire des récits toujours aussi sympas.
Ce soir à 20h, je posterais l'article final émotioncarpe, ainsi que les récits des autres forums qui auront participés à cette intersites.
bonne lectures à tous. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/emotioncarpe
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les articles et récits émotioncarpe   

Revenir en haut Aller en bas
 
les articles et récits émotioncarpe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Articles de Journaux sur la GR
» Le topic de vos récits de pêche
» Articles de Polo !
» Site internet vente articles de pêche
» Articles de Presse PBP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: corbeille :: INTERSITE 2009-
Sauter vers: